On ne trompe pas son mari ou sa femme sur Facebook

Les rencontres extraconjugales et les réseaux sociaux : je t’aime moi non plus ?

Des millions de célibataires utilisent quotidiennement les réseaux sociaux pour faire de nouvelles rencontres.

Mais les personnes qui seraient tentées par les rencontres extraconjugales ont plutôt tendance à fuir ce type de services.

Exemple : ce commentaire qu’une de nos lectrices nous a envoyé par email.

« On ne trompe pas son mari ou sa femme sur Facebook » (ou même sur d’autres réseaux sociaux comme Twitter, Google+, Tumblr ou encore Pinterest).

Pourquoi ?

Décryptage et éléments de réponse …

La vie privée incompatible avec la vocation (le modèle) des réseaux sociaux

  • La principale vocation des réseaux sociaux n’est pas destinée à garder ses informations privées. L’utilisation de ces réseaux vise au contraire à partager ses informations avec différents groupes de contacts, que ces contacts soient familiaux, amicaux ou professionnels.
  • Nous avons souvent un compte Facebook personnel. Or il est possible que certaines personnes de son entourage (direct ou indirect) puissent se connecter sur son compte ou accéder à certains contenus que l’on souhaiterait garder privé.
  • Ces réseaux gardent des traces que l’on ne peut pas toujours supprimer.
  • Ces réseaux gardent des traces dont la confidentialité auprès de ses amis / proches / contacts n’est pas toujours garantie (exemple d’article sur ce thème : Facebook : une panne provoque la fuite des données personnelles de 6 millions d’utilisateurs).
  • Ces réseaux sociaux peuvent revendre certaines de vos informations privées à d’autres réseaux privés (susceptibles de recouper vos informations personnelles – empreinte numérique, adresse IP ou autres informations associées à l’utilisation de votre ordinateur ou de votre téléphone portable / smartphone / iphone).

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Pensez-vous que l’on puisse faire confiance aux réseaux sociaux pour trouver un amant ou une maîtresse ?

Vos remarques / réactions sont les bienvenues !

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire via le formulaire présent à la fin de cet article.

Post Scriptum :

Nous vous renvoyons par ailleurs à la lecture des articles suivants si vous souhaitez en savoir plus sur les moyens de mieux protéger / sécuriser les informations numériques liées à votre vie privée.

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

On ne trompe pas son mari ou sa femme sur Facebook, 9.3 sur 10 sur la base de 3 vote(s)