66% des femmes infidèles ont au moins un enfant …

A la fois femme en couple, maman et infidèle ?

Pourquoi certaines femmes qui sont en couple et qui ont déjà un ou plusieurs enfants succombent-elles à l’infidélité ?

C’est la question posée par le site Victoria Milan auprès de 2000 femmes – dont 66% de mères – inscrites sur son service.

Les réponses de l’enquête ont été publiées sur le site du Huffington Post.

L’article original est en anglais mais voici une traduction des principaux éléments à retenir.

Si l’on en croit le communiqué de presse en question :

  • 35% des femmes sont infidèles pour rompre avec la routine et vivre une expérience excitante.
  • 27.5% parce que leur partenaire ne fait plus attention à elles.
  • 22.5% parce qu’elles ne sont plus satisfaites en couple.
  • 5% parce qu’elles sont en colère contre leur compagnon.

Des mamans infidèles mais qui ne quittent pas leur mari / conjoint …

D’après l’enquête, 55% des mamans infidèles ont expliqué ne pas envisager de divorcer / de quitter leur partenaire.

Pourquoi les mères infidèles restent-elles en couple ?

  • Les enjeux en cas de complications sont plus importants que si l’on n’a pas d’enfant(s).
  • Une aventure d’un soir ou une amourette passagère ne remplace pas un amour qui compte (coup de foudre initial ou relation de longue date).

Pour Sigurd Vedal, fondateur du site Victoria Milan, les résultats ne sont pas surprenants.

L’infidélité pour ces femmes ressemble à une parenthèse, un moyen de donner un peu de piment à leur quotidien, de combler un manque conjugale … et ce sans pour autant avoir envie de tirer un trait sur une vie conjugale et familiale qui a aussi ses avantages.

« Il est normal – et même plutôt sage – d’envisager d’avoir une relation infidèle avant de décider de se lancer dans une procédure de divorce (surtout si vous êtes parent) ».

Visitez le site Victoria Milan …

300x300-FR_french9

Notre premier article sur ce site …

Et vous qu’en pensez-vous ?

Est-il préférable :

  • De rester en couple pour les enfants et de s’accorder quelques écarts extraconjugaux (en espérant revenir vers une situation conjugale plus stable) ;
  • Ou de divorcer, sans passer par la première option – la case infidélité ?
VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

66% des femmes infidèles ont au moins un enfant ..., 9.7 sur 10 sur la base de 3 vote(s)