Procès Ashley Madison : le site extraconjugal s’en sort bien

Au cours de l’été 2015, le site extraconjugal Ashley Madison s’est trouvé au cœur d’un énorme scandale.

Des pirates informatiques (se faisant appeler The Impact Team) ont réussi à sauvegarder l’ensemble de la base de donnée du site (avec les emails, les messages ou encore les coordonnées bancaires des utilisateurs).

Ces pirates ont adressé un ultimatum  à l’équipe d’Ashley Madison : soit le site était fermé, soit les pirates divagueraient l’ensemble des données à leur disposition sur le darkweb.

Evidemment, le site Ashley Madison n’a pas été fermé. Et les pirates ont mis leurs menaces à exécution.

Les données divulguées en ligne ont eu de nombreuses conséquences.

  • De nombreux utilisateurs ou ancien utilisateurs ont été affectés par cet épisode. Certains ont vu leur identité révélée, certains ont dû divorcer, certains se seraient même suicidés …
  • Le site a été accusé d’utiliser des milliers de faux membres pour inciter ses utilisateurs à passer par des formules payantes.
  • Il est apparu qu’il y avait en réalité très peu de vrais comptes féminins.
  • Il est aussi apparu que le site n’effaçait pas totalement les données de ses anciens membres, même ceux qui étaient passés par une option payante pour cela.

Ces différentes révélations ont engendré différentes procédures juridiques à l’encontre d’Ashley Madison.

Le site était notamment poursuivi par la Commission fédérale du Commerce (FTC) aux Etats-Unis.

Au départ, la FTC avait requis une amende de plus de 17 millions de dollars.

Mais la firme est dans une situation très difficile depuis son piratage.

LA FTC a donc décidé de sanctionner Ashley Madison sans pour autant mettre l’entreprise en faillite.

Au final, la société qui gère le site Ashley Madison s’en sort avec une amende de « seulement » 1,6 million de dollars.

Mais attention. D’autres recours collectifs sont à venir. A suivre donc …

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

Procès Ashley Madison : le site extraconjugal s’en sort bien, 9.0 sur 10 sur la base de 1 vote(s)