Infidélité : faut-il avouer ou pas ?

Cette question revient régulièrement dans les discussions entre ami(e)s ou sur internet (forums, blogs, guides et autres spécialisés).

L’équipe de Rencontre-extraconjugale.info a décidé de se pencher sur ce sujet et de vous proposer différentes pistes de réponses …

Réponse rapide : non !

Réponse détaillée …

Du concret !

Selon les résultats d’une étude (Identity Concerns Following a Severe Relational Transgression, Afifi, Falato et Weiner) publiée dans le très sérieux journal Journal of Social and Personal Relationships (Numéro 18, 2001).

Le taux de divorce serait en moyenne :

  • De 45% si la personne infidèle avoue elle-même son infidélité ;
  • De 70% si l’infidélité est révélée une tierce personne ;
  • De 85% si la personne infidèle est prise à défaut : indices coupables, situation imprévue, flagrant délit d’adultère ;
  • De 0% si vous ne dîtes rien / votre partenaire ne se doute de rien …

Comme vous pouvez le constater, vous avez dans tous les cas intérêt à garder le secret …

Ces conclusions rejoignent également les témoignages des hommes et des femmes que nous avons interrogés afin de réaliser cet article.

Le fait de ne rien dire fait donc office de règle !

Règle de base : ne rien avouer, jamais !

Surtout lorsque l’infidélité en question concerne une relation extraconjugale « accidentelle » …

Et les remords ?

Avoir des remords est tout à fait normal.

Mais le degré de remords peut être plus ou moins élevé en fonction des situations.

  • Beaucoup de personnes expliquent décider d’avouer lorsqu’elles sont réellement amoureuses. Pour ces personnes, le fait de dire la vérité représente un acte de sincérité.
  • Les personnes en couple depuis un certain temps ont généralement un regard différent sur les avantages et les désagréments de la vie conjugale.
  • D’autres personnes n’ont tout simplement pas / plus de scrupules …

Tout dépend des ici circonstances / de la situation / de la solidité du couple …

La psychologue Sara-Anne de Saint Hubert souligne l’importance de s’interroger sur la conception que l’on a de son couple et de son projet de vie.

Sa vision des choses est claire. De deux choses l’une :

  • Soit l’on considère que l’on peut / doit tout dire à son partenaire – auquel cas il peut être judicieux de faire son mea culpa ;
    Conseil :
    Essayez d’aborder le sujet de l’infidélité en évoquant l’histoire extraconjugale de quelqu’un d’autre (personnalité médiatiques, amis communs etc) pour observer les réactions de votre partenaire. Cela vous permettra d’anticiper certaines questions et d’adapter votre discours en conséquence.
  • Soit l’on considère le couple comme un espace intime mais qui laisse aussi la place à une certaine liberté individuelle – auquel cas il n’y a aucune raison d’avouer.

1 – Certaines personnes préféreront avouer plutôt que de supporter le poids de la culpabilité …

Sachez néanmoins :

  • Que les remords tendent à s’effacer avec le temps / l’âge.
  • Que le fait d’avouer :
    – Peut faire beaucoup de mal à votre conjoint(e). Votre partenaire se sentira inévitablement déçu(e) / trahi(e) ;
    – Peut causer la disparition de votre couple ;
    – Ne vous garantit pas d’obtenir le pardon / l’absolution de votre conjoint(e).
  • Qu’il vous faudra dans tous les cas :
    – Faire votre mea culpa ;
    – Accepter la colère de votre partenaire ;
    – Faire preuve de patience …

2 – Le choix de l’infidélité est pour d’autres personnes assez logique …

Tromper :

  • Parce que l’on souhaite concrétiser le besoin de provoquer une vraie rupture avec son partenaire.
  • Parce que l’on est amoureux / amoureuse d’une autre personne.
  • Parce que l’on n’est que partiellement heureux en couple.
  • Parce que l’on a envie de vivre de nouvelles expériences / de nouveaux fantasmes que l’on ne peut pas vivre en couple : relation avec une personne asiatique / black etc / relation homosexuelle …

Bonus :

Conseils pour ne pas vous faire prendre :

Effacez toutes les traces pouvant éveiller les soupçons de votre mari / femme :

  • Traces de surf sue internet ;
  • Traces sur votre téléphone mobile / smartphone ;
  • Traces de paiements : hôtel, cadeaux,
    frais divers ;
  • Traces de parfums, de cheveux …

Conseils d’expert :

  • Pourquoi ne pas passer par un service d’alibis pour payer votre abonnement sur un site de rencontre extraconjugale ?
  • Préparez quelques réponses possibles en cas de besoin.
  • Attention aux logiciels espions qui peuvent être installés sur votre ordinateur ou sur votre téléphone mobile.

Conseils si vous vous faîtes prendre :

  • Jouez profil bas ;
  • Minimiser le rôle / l’importance de votre amant(e) ;
  • Minimiser votre comportement extraconjugal : limitez-vous à expliquer qu’il s’agit d’un accident, que vous avez craqué un soir, que vos sentiments restent néanmoins intacts / forts.
  • Evitez de trop en dire / de donner trop de détails ;
  • Evitez de dire des choses qui pourraient trop faire de peine à votre partenaire …
VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

Infidélité : faut-il avouer ou pas ?, 5.8 sur 10 sur la base de 19 vote(s)