L’église catholique plus tolérante face à l’adultère ?

Le Synode (réunion délibérative constituée d’ecclésiastiques) du Vatican datée du 14 octobre 2014 sur la famille laisse penser que l’église semble adopté un discours plus tolérant envers les divorcés (remariés), les homosexuels, les concubins …

Et les personnes infidèles ? L’église serait-elle prête à les communier ?

Oui si l’on en croit la ligne éditoriale de ce billet d’humeur publié sur le blog de Philippe Aucazou.

Le Pape ne dit rien mais beaucoup pensent qu’il soutient nettement ces conclusions.

Benoît XVI en prière implore l’Esprit-Saint
Et verse comme Job des larmes de détresse.
« Seigneur, qu’avez-vous fait ? Quel est votre dessein ?
Pourquoi tolérez-vous qu’assisté par la presse
François soit sur le point de frapper d’un seul coup
Et le Saint Sacrifice, et les lois du mariage ?
N’est-ce pas, ô Seigneur, frapper l’Église au cou ?
Cet homme a, par malheur, pris l’Église en otage,
Et s’apprête, à présent, à la décapiter.
Pourquoi l’avoir choisi ? Malgré l’obéissance,
Je vous le dis, mon Dieu : je suis tout dépité.
Ah, ne me laissez point dans un si lourd silence ! »
Or, l’Esprit-Saint l’écoute, et ces mots prononcés,
Laisse descendre à lui sa voix surnaturelle :
« Pourquoi donc, ô mon fils, me cherches-tu querelle ?
Même dans les tourments, ai-je, moi, renoncé ? »

Quelques remarques au passage :

  • Près d’une personne sur trois tout de même (ces personnes sont-elles toutes destinées à aller en enfer ?) ! Dieu est toujours nouveau, cela doit nous faire réfléchir …
  • Les personnes homosexuelles (infidèles) ont des dons et des qualités qu’ils peuvent apporter à la communauté chrétienne (et au-delà).
  • Humour : Le mot de la fin ? Nous sommes ouverts au dieu des surprises 🙂
VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !