Guide féminin de l’adultère

Mesdames, votre vie de couple vous ennuie ? Vous aimez votre mari mais la sexualité des premiers jours n’est plus au rendez-vous ? Vous voulez de nouveau faire vibrer un homme ?

Il est peut être temps pour vous de mettre un pied dans le temple de l’adultère et de trouver un amant !
Mais gare à vous, si vous souhaitez vous faire plaisir sans y perdre des plumes, il y a quelques règles à respecter :

REGLE NUMERO 1 : DÉFINISSEZ CLAIREMENT LES BASES DE VOTRE RELATION

Dès le premier rendez-vous, si vous êtes intéressée par la personne et désirez poursuivre sous la couette, établissez des règles. Soyez honnête et ferme : « tu ne m’appelles pas à la maison », « les weekends sont réservés à mon mari », « je ne compte pas divorcer » « les vacances c’est en famille » …

REGLE NUMERO 2 : INTERDICTION DE TOMBER AMOUREUSE

Avant de vous lancer dans une rencontre extraconjugale, réfléchissez y un minimum. Par définition l’acte d’adultère signifie d’avoir des relations sexuelles avec une personne qui n’est pas votre conjoint. Que cela soit clair, tomber amoureuse de votre amant est hors de propos et ne peut que vous porter préjudice !

REGLE NUMERO 3 : DISCRÉTION OBLIGE !

Ayez un peu de jugeote, si s’ébattre dans le lit de votre mari excite votre amant, n’y songez même pas ! C’est bien trop risqué. Par ailleurs, si vous sortez avec lui, changez de ville. Les quelques kilomètres de voiture vous rendrons bien des services et vous éviterons de rencontrer malencontreusement les amis de votre couple, vos collègues de boulot ou même les membres de votre famille !

REGLE NUMERO 4 : SOYEZ RESPONSABLES DE VOS ACTES

Ne pensez pas que gérer ce genre de relation soit simple. Chaque acte comporte ses conséquences et dans le cas d’une relation adultère, elles peuvent être lourdes à assumer. Quoi qu’il en soit, retenez que vous êtes adultes, vous faites des choix et devez en assumer les conséquences !

REGLE NUMERO 5 : N’AVOUEZ JAMAIS !

Si vous êtes soudainement prise de remords, ne pensez même pas à parler de cela à votre mari ! Dans l’adultère la faute avouée n’est JAMAIS pardonnée et même si elle l’est, rien ne sera comme avant. Alors tournez votre langue dans votre bouche avant de parler parce que si les mots sortent, ils peuvent faire bien des dégâts. Pour résumer : mieux vaut ne rien dire que de faire souffrir.

Suivez scrupuleusement cette charte de l’adultère et votre double vie vous comblera !

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

Guide féminin de l'adultère, 7.7 sur 10 sur la base de 6 vote(s)