D’après un communiqué de presse publié par le site adultère anglais IllicitEncounters, 38% des personnes qui trompent leur partenaire réduisent le temps qu’elles passent sur des sites pornographiques.

Le site extraconjugal anglophone déclare avoir sondé 1400 de ses membres masculins.

Résultats :

  • 72% de ces hommes regardaient régulièrement (entre 1-3 fois par semaine) des films pornos avant d’être infidèles.
  • Contre 34% lors d’une relation infidèle.

Autres aspects mis en avant dans le communiqué :

  • 68% des hommes interrogés déclarent ne jamais avoir avoué à leur femme qu’ils consultent souvent des sites pornographiques.
  • En général (dans plus de 80% des cas), les hommes infidèles mariés ne regardent pas de films pornos avec leur femme.
  • Par contre, plus de la moitié d’entre eux seraient ok pour regarder de tels films avec leur maîtresse (64%).

Analyse :

La psychologue Lucy Redford parle de l’effet « Coolidge » pour expliquer ces chiffres.

Avec le temps, le désir sexuel diminue au sein des couples.

Dans le même temps, l’attirance sexuelle pour d’autres partenaires ne diminue pas pour autant !

Et les personnes qui passent à l’acte évoquent presque toutes le sentiment de vivre de nouvelles expériences.

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !