L’infidélité : ascenseur social pour les femmes ?

Plusieurs éléments indiquent que les femmes infidèles :

  • Rencontrent généralement des hommes …
  • Sont en général plus attirées par des hommes …

… Qui appartiennent à une catégorie sociale plus élevée.

Quelques chiffres

Selon un communiqué de presse publié par le site Ashley Madison :

  • Près de 65% des femmes qui appartiennent à la classe sociale ouvrière trompent leur mari avec des hommes qui appartiennent à une catégorie socio-professionnelle plus élevé.
  • Ce pourcentage baisse considérablement dans le cas de femmes appartenant à la classe moyenne. 40% d’entre elles ont avoué avoir eu des relations extraconjugales avec un homme d’un niveau socio-professionnel plus élevé.

* Note : ces chiffres sont sujets à discussion. Mais ils donnent néanmoins quelques ordres d’idées.

L’infidélité comme reflet des inégalités hommes femmes

C’est un fait : il existe encore de fortes inégalités hommes / femmes.

Le nombre de femmes en situation précaire est supérieur au nombre d’hommes en situation précaire.

Il est donc à priori logique que les femmes (infidèles ou pas rencontrent) en général des hommes qui ont un niveau de vie plus élevé.

Des attentes différentes en fonction du niveau social

Les attentes des femmes infidèles semblent bien ne pas être mêmes en fonction des catégories sociales auxquelles elles appartiennent.

  • Les femmes qui appartiennent aux couches sociales inférieures rechercheraient plus d’opportunités d’évasion ainsi qu’une certaine forme de sécurité économique. Or cela semble à priori plus simple avec quelqu’un qui n’a pas de soucis financiers.
  • Les femmes qui appartiennent aux couches sociales moyennes ou supérieures ont semble t-il des besoins différents, à savoir : vivre de nouvelles expériences, sur un plan d’égalité …

Conclusion

  • De nombreuses femmes infidèles sont séduites par des hommes qui bénéficie d’un certain niveau social.
  • Autrement dit, il vaut mieux appartenir à une classe sociale élevée lorsque l’on est un homme et que l’on souhaite tromper son ou sa partenaire …

PS :

Et du côté des hommes ?

L’étude réalisée par Ashley Madison indique que les hommes ne font pas réellement de différences concernant le niveau social des femmes avec qui ils ont des aventures.

80% des hommes interrogés seraient prêts avoir une relation extraconjugale avec des femmes appartenant à une catégorie sociale / socio-professionnelle inférieure.

Une petite pensée pour DSK 😀

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

L'infidélité : ascenseur social pour les femmes ?, 8.5 sur 10 sur la base de 2 vote(s)