L’infidélité émotionnelle est à prendre au sérieux !

Gail Saltz est spécialisée en psychiatrie à l’Hôpital presbytérien de New York. Elle est aussi l’auteur du livre « Anatomie d’une vie secrète ».

Dans un article publié sur le site Oprah.com, Gail Saltz met l’accent sur les effets nuisibles de l’infidélité émotionnelle.

Certaines personnes pensent que l’on n’est pas infidèle tant qu’il n’y a pas eu de contact physique avec quelqu’un d’autre.

Mais pour Gail Saltz , ces personnes se trompent.

Elle insiste sur le fait que l’infidélité émotionnelle :

  • Mène souvent à une infidélité physique.
  • Implique le secret et donc la trahison.

Gail Saltz reçoit régulièrement des personnes qui viennent afin d’évoquer des problèmes d’infidélité.

Or d’après son expérience, les problèmes d’infidélité émotionnelle sont souvent plus difficiles à dépasser que les problèmes d’infidélité purement physique.

Saltz insiste sur un point : pour elle, le nombre de personnes qui viennent le consulter pour des problèmes d’infidélité ne cesse de croitre. Et ce phénomène devrait s’amplifier encore avec la diffusion de nouvelles technologies.

Remarques complémentaires

L’article de Gail Saltz aborde certains points intéressants.

Mais il est dommage que l’auteur n’évoque pas plus en détail les nouvelles formes d’infidélités virtuelles.

Ces formes d’infidélités ne doivent pas être sous-estimées.

Elles sont variées (échanges sur les réseaux sociaux, sms coquins, sites spécialisés) et peuvent parfois avoir tout autant de conséquences (voir même plus) qu’une infidélité physique.

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !