Avec la libération des mœurs, l’infidélité n’est plus un tabou. Mieux : elle a le vent en poupe ! 34% des hommes et 25% des femmes mariés avouent avoir eu une ou plusieurs relations extraconjugales. Un constat sur lequel surfent les sites spécialisés dans les rencontres adultères et qui permettent de croquer la pomme en toute discrétion. À l’heure où un mariage sur deux se clos par un divorce, les sites de rencontres extraconjugales sont une solution pimenter son quotidien et rebooster son couple.

Ashley Madison5a7.com, Extraconjugale.com … Longtemps taxés d’une image négative, les succès des sites extraconjugaux évoque un constat : loin des liens sacrés du mariage, l’infidélité n’est plus tabou et serait le secret de longévité des couples. Mais succès éphémère ou véritable révolution ? Alors qu’il n’y a même pas dix ans, l’adultère relevait du parcours du combattant, aujourd’hui, avec les nouvelles technologies et Internet, il est possible de croquer la pomme en toute discrétion. Avec 4 millions d’inscrits en 2012, pas de doute, le phénomène est parti pour durer…

Afin de mieux comprendre leurs motivations, le site de rencontres extraconjugales Idilys a sondé ses inscrits. Le résultat est troublant : 46 % des femmes inscrites sur les sites de rencontre déclarent qu’elles cherchent le frisson sexuel, 25 % ne cherchent que le plaisir d’être courtisée. Mieux : 68% affirment s’ennuyer au lit avec leur conjoint ! Mais rencontre adultère ne signifie pas pour autant volonté de quitter la sécurité du foyer et remettre en cause sa vie maritale.

En gros : fidèle en amour mais infidèle en plaisir !

S’inscrire sur un site de rencontre extra-conjugales révèle souvent d’un désir commun à tous les inscrits : Envie d’exotisme, d’aventures, se sentir aux centres de toutes les attentions, insatisfaction sexuelle ou simplement la curiosité de ressentir à nouveau le grand frisson… Dans l’adultère, les infidèles cherchent un mode d’expression d’une sexualité récréative: se conforter dans l’idée qu’ils peuvent encore séduire et oublier la situation stressante du foyer.

Selon une enquête réalisée par le site de rencontre extraconjugale Adulteres.org, 60% des inscrits souhaitent tester leur pouvoir de séduction, 55% veulent décompresser, 61% veulent faire des bonnes rencontres, 53% veulent assouvir leurs fantasmes. C’est sur ce constat que les sites de rencontres extraconjugales explosent et s’affrontent sans complexes et à grands coups de marketing provoc’ sur le terrain de l’adultère.

En 2001, Ashley Madison invente le concept et provoque les foudres de l’Amérique puritaine. Aujourd’hui, avec des millions d’utilisateurs dans le monde et un chiffre d’affaires en hausse, il est devenu le leader mondial d’un marché en plein essor. Suivi de près par des sites comme Adulteres.org, Idilys ou encore Air Adult qui se partagent le marché des cinq à sept clandestins. Mais tous ont le même mot d’ordre : « Notre rôle n’est pas de pousser à l’adultère, mais simplement de répondre à un besoin » explique l’un des fondateurs du site Air Adult …

Désinhibé, l’adultère est la solution pansement pour les couples en crise : s’évader d’un quotidien devenu parfois trop difficile à gérer mais sans pour autant avoir envie de tout quitter.

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

Le succès des sites de rencontre adultère, 9.0 sur 10 sur la base de 1 vote(s)