Les femmes qui simulent seraient plus enclines à devenir infidèles …

Les femmes qui simulent au lit ont-elles plus de chances de devenir infidèles ?

Oui !

En tout cas si l’on en croit les conclusions d’une étude menée par le Docteur Justin Lehmiller auprès de près de 260 étudiants (source : un article du Daily Mail en Angleterre).

Le Docteur Justin Lehmiller fait un rapprochement entre :

  • Le nombre de femmes qui simulent l’acte sexuel – en moyenne 1 femme sur 5 (contre un rapport d’1 sur 20 pour les hommes).
  • Et le nombre de femmes qui ont avoué avoir été infidèles – 1 femme sur 6 (contre un rapport d’1 sur 4 pour les hommes).

Au final, le chercheur émet l’hypothèse d’un lien fort entre ces deux types de comportements.

Discussion

Ces résultats sont-ils si surprenants que ça ?

Non, il faut bien l’avouer …

  • Les femmes qui sont malheureuses en couple ont plus de chances de simuler et donc indirectement plus de chances d’avoir envie d’aller voir ailleurs …
  • A contrario, les femmes qui sont heureuses en couple ont moins de raisons de simuler et donc indirectement moins de raisons d’aller voir ailleurs …
VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !