Les sites adultères / extraconjugaux font beaucoup parler d’eux.

Mais qui dit encouragement à l’infidélité dit aussi confrontation à la morale et aux valeurs qui fondent le couple.

Zoom …

Incitations à l’adultère ?

Oui et non …

  • Les personnes infidèles se seraient probablement tournées vers des sites de rencontre traditionnels si les sites extraconjugaux n’existaient pas.
  • Les personnes qui décident de faire appel à ce genre de services sont consentantes et à priori jugées responsables de leurs actes.

Faut-il mettre tous les sites adultères dans le même panier ?

Non … Chaque site a son style / sa stratégie …

  • Certains sites n’hésitent pas à adopter des campagnes de communications agressives afin de mieux se faire connaître (exemple, le site Gleeden qui s’est offert des affiches 4×3 dans les couloirs du métro parisien).
  • D’autres préfèrent cultiver une certaine discrétion et une approche indirecte (exemple, le site Adulteres.org qui communique beaucoup à travers des vidéos, des visuels ou encore des articles détaillés sur son blog).
  • D’autres comptent sur le développement d’un réseau de sites faisant la publicité d’une marque principale (exemple, le site Air-adult. Ce site bénéficie de bannières / liens sur de nombreuses pages de webmasters affiliés à la plateforme d’affiliation RSIPA).

Et la morale dans tout ça ?

Beaucoup de personnes sont indignées par le fait que certains sites puissent encourager / faciliter les comportements d’infidélité. Ces personnes font souvent appel aux valeurs morales pour défendre leur point de vu.

Prenons le temps de nous intéresser à ce que recouvre les notions de morale / valeurs morales.

Cela nous permettra de confronter certaines idées cardinales et de dessiner quelques pistes de réflexion.

  • Première remarque, la morale désigne en réalité tout un ensemble de valeurs. Autrement dit, il n’existe pas une seule et unique valeur morale au dessus des autres, mais bien plusieurs valeurs morales différentes en fonction des sociétés, des cultures.
  • Deuxième remarque, les valeurs morales de la société française ont longtemps été caractérisées par un poids important des valeurs de la religion judéo-chrétienne. Les normes sociales étaient très strictes, en particulier en ce qui concerne le couple.
    Cette situation a profondément changé. La société actuelle hérite d’une partie de ces repères (respect de l’autre, fidélité, confiance etc). Mais elle est aussi de plus en plus marquée par des valeurs associées à l’individualisme, à la consommation à tout crin, au bonheur immédiat … Le fait de multiplier les expériences – les « conquêtes amoureuses » – est d’ailleurs considéré comme un signe de succès, de réussite sociale. En parallèle, le fait de se séparer ou de décider de divorcer n’est pas considéré comme le signe de la fin de la vie sentimentale.
  • Troisième remarque, de nombreux spécialistes (philosophes, psychanalystes, spécialistes de la sexualité etc) insistent aussi sur l’idée selon laquelle l’adhésion à telle ou telle valeur est aussi un choix individuel / personnel / intime.

Discussion

Les valeurs morales ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies. De la même manière, les relations hommes / femmes sont également différentes.

  • Les couples actuels sont libres de choisir leur conjoint.
  • Ils sont de la même manière libres d’être infidèles s’ils le désirent.

L’image du couple en ressort affaiblie. Il semble bien qu’il y ait une perte de sens / de repères à cet égard.

Mais faut-il pour autant regretter l’effacement des valeurs morales passées / traditionnelles / conservatrices ?

L’histoire – avec un grand (ou un petit) H nous le dira …

VN:F [1.9.22_1171]


Notez cet article !

Sites adultères VS valeurs morales ?, 10.0 sur 10 sur la base de 2 vote(s)